• Chapitre 8

    Chapitre 8

    Avec la voix tremblotante Nanako voulu continuer de parler mais le téléphone coupa. Kuroki inquiet se dépêcha de rappeler et tomba directement sur la messagerie. Que venait-il de se passer ? Elle n'avait plus de batterie où est-ce que s'était quelque chose de beaucoup plus grave, le fait de rester sans réponse angoissé Kuroki qui s'inquiéter vraiment pour Nanako. De son côté Nanako ne pouvait plus dire un seul mot, son frère était dérrière elle depuis le début de la conversation, il avait tout entendu... Nanako tenta de lui expliqué mais Akira ne voulu rien entendre et repartit en colère. Pourquoi tout devait toujours se passer comme ça...? Nanako regarde le portable qu'Akira avait éteins et hésita à le rallumer pour prévenir Kuroki mais elle avait surement déjà trop fait... Elle prit une grande inspiration et courut à la poursuite de son frère. 

    Nanako: Attends, onii-chan ! 

    Akira continua d'avancer en l'ignorant. Nanako se retené de pleurer et continuais de l'appeler, Akira s'arreta d'un coup et Nanako se cogna contre lui. 

    Nanako: Ah, pardon !

    Akira: Pourquoi tu lui as dit ? 

    Nanako:....Je fais confiance à Kuroki et puis il m'avait demandé....

    Akira: Alors dès que quelqu'un va te demander quelque chose toi tu vas y répondre comme une idiote ?!!

    Nanako: Je... Non... Mais...

    Akira: Mais quoi ?!!

    Nanako: Je pensais qu'en parlait me ferais du bien...

    Akira: TE ferait du bien ?!! Je te signale que c'est moi le principal concerné !

    Nanako: Pardon...

    Akira la regarda et repartit la laissant seule. Nanako s'écroula par terre et fonda en larmes, c'est vrai que ce qu'elle avait fait n'était pas très respectueux envers son frère mais il n'avait pas à lui crier dessus comme ça... Elle décida de se relever et d'appeler Kuroki pour ne pas qu'il s'inquiète plus. Kuroki qui était encore chez lui, paniqué s'imaginant des choses surréalistes qui aurait pu arriver à Nanako. Quand son portable se mit à sonner il ne perdit pas un instant pour y répondre. En entendant la voix de Nanako il se calma très rapidement mais pas pour longtemps, il pouvait l'entendre sangloter et il ne comprenais rien à ce qu'elle disait.

    Kuroki: Qu'est-ce qui ne vas pas, Nanako ?!

    Nanako: Mon frère a tout entendu... et il est très en colère...

    Kuroki:....Pardon, si je ne t'avais pas obligé à me le dire ça ne serais pas passé comme ça.

    Nanako: Non c'est de ma faute je n'aurais pas du te le dire c'est tout...

    Kuroki: Où est tu ?

    Nanako: Toujours à l'hopital pourquoi ?

    Kuroki: Je viens te rejoindre !!

    Nanako: Non, tu ne sais même pas ou il est !!

    Kuroki: Je trouverais bien !

    Nanako:....Pourquoi est-ce que tu fais ça ?

    Kuroki: Parce que je suis ton ami et que je ne peux pas laisser une petite fille comme toi dans cette situation !

    Nanako: Je ne suis pas une petite fille !

    Kuroki: Je sais. Tu es dans quelle ville ?

    Nanako:...........Satoyama

    Kuroki: Ok... J'arrive !

    Kuroki raccrocha prépara ses affaires au minimum et enfourcha sa moto en direction de l'hopital de Satoyama. Nanako était encore un peu surprise par la réaction de Kuroki, elle mit le portable dans sa poche et alla dans le jardin de l'hopital. Elle regardait le ciel en attendant Kuroki ou un appel de lui, en rebaissant la tête elle le reconnu et courut vers lui. Quand elle fut à sa portée elle lui sauta dessus.

    Nanako: Senpai !

    Kuroki surpris tomba en arrière en entraînant Nanako avec lui, ils se retrouvèrent tous les deux au sol les visages tout près et face à face. Les deux rougissant se séparèrent et se relevèrent, cet imprévu les avaient laissés sans voix... Kuroki un peu remis des ses émotions demanda à Nanako si elle allée bien, elle répondit que oui le visage tout rouge.

    Kuroki: Ok, euh... Ou est ton frère..?

    Nanako: Je ne sais pas... Mais il faut que je te dise quelque chose... 

    Kuroki: Oui ?

    Nanako:.....Si ça continue comme ça Onii-chan va... Il va... perdre la vue....

    Kuroki: surpris ne dis plus rien, en même temps que devait-il lui répondre que tout irait bien alors qu'il ne sais rien de ce qui se passe réellement...? Il se contenta juste de lui mettre la main sur la tête et de lui dire de faire confiance à son frère. Nanako hocha la tête pour dire oui et elle essuya ses larmes. Ensuite ils se mirent à la recherche d'Akira ensemble, pendant près d'une heure ils le cherchèrent sans relâche. 

    Nanako: Ou peut-il être allé...?

    Kuroki: Ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question...

    Nanako: Tu n'as pas tort.

    Kuroki: Tu devrais te détendre on va le retrouver...

    Nanako:.............Oui.

    Ils s'installèrent dans l'herbe et se reposèrent un peu... Nanako expliqua à Kuroki que c'était ici sa ville natale et qu'elle était née dans cette hôpital ainsi que son frère. C'était dans cette ville aussi que ses parents étaient morts, qu'elle avait grandis, qu'elle avait découvert qu'elle n'était pas comme les autres et c'est ici aussi qu'elle a appris que son frère pouvait d'un moment à l'autre perdre la vue. Nanako versa quelques larmes, Kuroki fit de son mieux pour la consoler et elle finis par s'endormir sur ces jambes. Kuroki la regardait paisiblement elle dormait comme un bébé mais elle était vraiment mignonne... Il releva la tête pour voir devant lui et... Akira était devant lui les yeux pleins de colère, Kuroki surpris n'eut pas de réaction mais Akira avait l'air vraiment très remonté contre lui. Akira s'approcha de lui et se mit à côté de Nanako. Il prit la parole.

    Akira: Par ta faute je me suis énervé contre ma petite soeur adorée....

    Kuroki:....Tu veux que je m'excuse ? Ce n'est pas moi qui lui est crié dessus alors je ne pense pas que ça soit à moi de le faire...

    Akira: Tu me cherches ou quoi ?!!

    Kuroki: Pour te chercher je l'ais fait ! Pendant plus d'une heure avec Nanako !

    Akira: Pourquoi ?

    Kuroki: Parce que Nanako s'inquiétée.

    Akira: Et toi ? Pourquoi est-tu venu jusqu'ici ? Pour m'enfoncer encore plus ?!

    Kuroki: Non, parce que je m'inquiète pour Nanako.

    Akira: Vous n'êtes vraiment que des amis ?

    Kuroki: Ou... Oui !! 

    Akira regarda Kuroki dans les yeux, il lui dit franchement qu'il ne l'aimait pas mais il lui avoua que peut-être il pourrais essayé de faire un effort si Nanako lui demandait. Il expliqua ensuite à Kuroki que la perte de vue ne se déclenché pas comme ça et qu'il allée tous les ans à l'hopital pour avoir un plus de renforcement, Kuroki l'écouté sans rien dire... Pour une fois qu'Akira lui parlait... Il s'arrêta de parler et regarda Nanako dormir sur les jambes de Kuroki. Vu son regard il était jaloux, Kuroki fit un petit rire gêné, Akira l'ignora et s'allongea dans l'herbe. Après un bon moment Kuroki était encore le seul à ne pas dormir, il s'ennuyait et il ne pouvait même pas bouger à cause de Nanako. Il était donc seul dans le jardin de l’hôpital avec l'incapacité de bouger et de faire trop de bruit... S.U.P.E.R !! Ah, Nanako bougea peut-être quelle allait se réveiller... Non... Elle bougeait juste... Kuroki soupira et regarda le ciel. Il détourna son regard pour le reposer sur Nanako qui parlait pendant son sommeil.

    Nanako: Maman... Papa... Onii-chan... Ne partez pas...

    Kuroki: Un cauchemar...?

    Nanako: Revenez...

    Kuroki: Je suis là Nanako, n'est pas peur...

    Nanako s'agrippa au torse de Kuroki et arrêta de faire son cauchemar, maintenant Kuroki pouvait bougeait encore moins qu'avant et il devrait faire moins de bruits puisqu'il était plus proche d'elle, tellement proche qu'il pouvait sentir le souffle de Nanako. Le soleil commençait déjà à tomber doucement et Akira et sa soeur n'était toujours pas réveillé Kuroki se montrait peut-être un peu trop patient mais son sourire collé sur son visage voulait surement exprimer que ça ne le dérangeait pas autant que ça... Vingt minutes plus tard Akira se réveilla enfin et sa première réaction fut de regarder Kuroki avec un regard de tueur, Kuroki ne comprena pas tout de suite mais en regarda Nanako tout devenue claire, elle était collée à lui. Il essaya de la bougée mais sans espoir elle restait accrochée comme de la colle. Akira soupira, se leva et commença à partir, Kuroki l'arrêta en l'appelant et lui demanda où est-ce qu'il comptait encore aller. Akira contenta de lui faire un signe de la main et de partir le laissant maintenant seul avec Nanako. Kuroki soupira, il posa sa main sur les longs cheveux de Nanako et s'amusa un peu avec, le sommeil ne tarda pas à le rattraper et il s'endormit la main sur les cheveux de Nanako. Quelque temps plus tard Akira venu les réveiller, Nanako surprise d'entendre ce qui c'était passé pendant quelle dormait, devenue toute rouge à l'idée d'avoir dormi au côté de Kuroki. Ensuite Akira s'excusa auprès de Nanako et il proposa à Kuroki qu'il les suivent puisqu'il avait déjà fait tous le chemin autant qu'il vienne pour dormir. Nanako sourit à l'idée de son frère et le pardonna très vite en s'excusant elle aussi, elle le félicita comme un petit chien et incita Kuroki à dire oui. Sans hésiter Kuroki accepta joyeusement la proposition d'Akira, la discussion terminé Kuroki alla chercher sa moto et il suivit Nanako et Akira qui eux étaient en voiture. Ils s’arrêtèrent devant une maison moyenne un peu perdu devant les montagnes avec un champs de fleurs sauvages juste à côté.

    Kuroki: Ouaaah !  C'est super !

    Nanako: Hehe ! C'est ici que j'ai passé mon enfance et c'est aussi ici qu'Onii-chan habite !

    Akira: Et ouai ! Bon, on rentre ? 

    Kuroki: Oui.

    Ils rentrèrent tous dans la maison, Nanako couru avec sa valise dans son ancienne chambre tandis que les garçons restèrent dans le salon pour déposer toute les affaires qui restait dans la voiture. Quand ils eut enfin fini de tout ranger Nanako arriva vers eux en courant et leur demanda dans quelle chambre Kuroki allait dormir ce fut la panique mais après s'être calmés, ils choisirent tous qu'il dormirait sur le canapé avec son accord, bien entendu. Le reste de la soirée se déroula plutôt bien et Nanako fut la première à allée se coucher à 22h ensuite Akira et Kuroki parlèrent un peu ensemble et la conversation devenu de plus en plus sérieuse et ils commencèrent à parler de l'accident...

    Akira: Tu es un peu trop curieux à mon goût...

    Kuroki: Désolé mais j'ai commencé à savoir j'aimerais bien qu'on me dise tout entièrement maintenant...

    Akira:............Je comprends, tu veux savoir quoi d'autre ?

    Kuroki: Pourquoi tu étais avec tes parents à ce moment là et pas Nanako ?

    Akira: C'est simple, Nanako avait une grosse fièvre et puis elle ne savait pas pourquoi... Et elle ne sait toujours pas...

    Kuroki: Que veut-tu dire ?

    Akira: Elle ne sais pas la véritable raison pour laquelle nous étions en voiture à ce moment-là et j'espère quelle ne le sera jamais...!!

    Kuroki: Pourquoi ? C'est grave ?!!

    Akira: Tu veux savoir, n'est-ce pas ?

    Kuroki:......Oui !

    Akira: Alors tu as intérêt à bien écouter parce que je ne serais pas capable de le répéter...

    Kuroki: Ok...

    Akira:.............2 mois avant l'accident ma mère s'est faîte violer, elle avait décidé de ne pas en parler à Nanako ni à moi mais un soir j'ai surpris la conversation de ma mère et mon père qui en parlait justement, c'était la première fois que je les voyaient si triste, tous les deux pleuraient, je suis rentré dans la pièce après avoir tout entendu, elle était tombé enceinte mais ce n'était pas de mon père...!! C'était du violeur !!! Ma mère souffrait tellement... Elle disait qu'elle voulait vite ne plus avoir cette enfant dans son ventre, le jour de l'accident  on devait tous aller à l’hôpital pour quelle se fasse retirer l'enfant mais Nanako à eu une grosse fièvre d'un coup et on n'as pas pu l'emmener... Sur le chemin pour aller à l'hopital, maman et papa s'inquiétaient tellement pour Nanako qu'ils n'ont pas fait attention à un chauffeur de camion ivre et nous nous sommes fait percuté à pleine vitesse... Et tu connais la suite...

    Kuroki resta sans voix à cette histoire encore plus horrible qu'il n'aurait pu se l'imaginer, il pensa tout de suite à Nanako c'était hors de question de lui en parlait !! Ni d'en parlait à quelqu'un ! Personne ne devrai être au courant même si ça revenais à mentir Kuroki avait fait son choix, il ne le répéterait à personne !

    Kuroki et Nanako qui dorment ensemble:

     

    Chapitre 8

    clique^^

     (C'est la fin du chapitre 8 ! ^^ J'ai mis beaucoup moins de dialogue et plus de texte qu'en pensez-vous ? :3)

    (On se retrouve bientôt pour la suite ! Merci de suivre ! :D)


  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Mars 2015 à 19:51

    Toujours aussi bien ! (Ah non en faite c'est ici que je m’étais arrêtée ^^)

    2
    Mardi 31 Mars 2015 à 19:57

    Merci ^^ (Ah :'))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :